Le Canada… que des superlatifs !

Le deuxième plus grand pays du monde avec une densité de population parmi les plus faibles ;

> Six fuseaux horaires ;

> La plus longue frontière terrestre mondiale ;

> Le record de la température moyenne la plus froide…

10 millions de kilomètres carrés, oui vous avez bien lu… pas facile de savoir où aller, par où commencer, que voir !

 

Voici quelques informations qui pourront vous aider à affiner votre choix.

Et si vous n’arrivez toujours pas à vous décider, n’hésitez pas à nous contacter, on connaît tout (allez, presque) !

D’abord, d’Ouest en Est, voici quelques informations « techniques » 

Colombie-Britannique

Des vols directs depuis Paris, Amsterdam ou Francfort vous emmènent à Vancouver en Colombie-Britannique. Située en partie au bord de l’océan, vous vous déplacerez facilement en voiture ainsi qu’en ferry pour rejoindre certaines îles de cette province. Pour profiter au mieux de cette région, nous vous conseillons d’y rester un minimum de dix jours, quinze si vous souhaitez explorer l’Est et/ou le Nord de la province, beaucoup moins touristiques. Pour un séjour approfondi de l’Ouest canadien, nous suggérons de prévoir 15 jours ou trois semaines de voyage, en couplant avec un séjour dans les Rocheuses ou dans le Yukon.

Alberta

Un voyage dans l’Ouest peut tout aussi bien commencer dans les Rocheuses, avec une arrivée à l’aéroport de Calgary (vols directs depuis l’Europe). Principalement connue pour les Rocheuses, l’Alberta est une province voisine de la Colombie-Britannique. Vous pourrez donc repartir par Vancouver si vous effectuez un voyage Ouest canadien dans le sens Rocheuses – Vancouver. Vous pouvez aussi continuer ce voyage plus à l’Est au Manitoba et dans le Saskatchewan pour un minimum de deux à trois semaines sur place.

Les territoires du Nord : Yukon, Territoires du Nord-Ouest (TNO), Nunavut

Il y a deux aéroports principaux pour visiter les territoires du nord canadien, Whitehorse dans la province du Yukon et Yellowknife dans la province des Territoires du Nord-Ouest. Vous pouvez facilement faire un voyage hors des sentiers battus en combinant seulement la Colombie-Britannique et le Yukon ou les TNO. Que ce soit à l’Ouest au Yukon, au centre dans les Territoires du Nord-Ouest ou à l’Est dans le Nunavut, le grand nord canadien est l’endroit idéal si vous souhaitez vivre le grand frisson.

Ontario

La ville de Toronto est accessible en vol direct depuis de nombreuses capitales européennes. C’est une base parfaite pour explorer outre la moderne ville de Toronto, les villes charmantes de l’Ontario, les Chutes du Niagara et ses vignobles et continuer vers la province du Québec. Nous vous conseillons de rester un minimum de 10 jours.

Manitoba et Saskatchewan

L’aéroport principal du Manitoba se trouve à Winnipeg et à Saskatoon pour la province du Saskatchewan. Il est facile de combiner ces deux régions pour un voyage hors des sentiers battus. Nous vous conseillons de rester environ deux semaines pour profiter de votre séjour.

Québec

Vous pourrez prendre un vol direct depuis plusieurs destinations en France, Suisse et Belgique pour atteindre Montréal. Le Québec est une immense province divisée en de nombreuses sous-régions. Il y a donc des dizaines de façons d’explorer le Québec.

L’axe Montréal-Québec- Fjord du Saguenay-Tadoussac, classique et assez touristique en été, se visite facilement en 8 jours.

Plus à l’Est, la péninsule de la Gaspésie et les îles de la Madeleine offrent une extension de charme. La Côte Nord et la Baie d’Hudson, sauvages et loin des foules, attireront les explorateurs. D’autres sous-régions telles que le Bas-Saint-Laurent, Chaudières-Appalaches, la Mauricie ou encore Abitibi-Témiscamingue possèdent de nombreux atouts, et peuvent facilement s’intégrer à un séjour classique.

Les Provinces maritimes du Nouveau Brunswick, Nouvelle-Ecosse et de l’Ile-du-Prince-Edouard

Pour rejoindre les Provinces Maritimes, vous pourrez soit prendre un vol pour Montréal et enchainer sur un vol domestique, ou prendre un vol direct depuis Paris jusqu’à Halifax en Nouvelle-Ecosse. De nombreux traversiers facilitent les déplacements d’une province à une autre ou pour rejoindre certaines îles. Pour un premier voyage dans l’Est canadien, nous suggérons de coupler une partie du Québec avec un voyage dans les Provinces Maritimes. Deux semaines constituent déjà une bonne durée pour explorer au mieux cette partie du pays.

Terre-Neuve et Labrador

Pour rejoindre Terre-Neuve, il vous faudra prendre un vol pour Montréal ou Toronto, puis prendre un vol domestique. Vous pouvez également rejoindre la province par le bateau reliant les Provinces Maritimes à Terre-Neuve. Cette destination est idéale pour un séjour hors des sentiers battus. Pour profiter de cette destination quelque peu isolée, nous vous conseillons d’y rester au moins dix jours. La partie du Labrador quant à elle se visite avec un voyage sur la Côte Nord du Québec ou bien en complétant une excursion dans le grand nord canadien.

TOUT SAVOIR SUR LA REGION OUEST DU CANADA

A l’Ouest, les possibilités sont infinies. Dès que vous aurez posé le pied à terre, vous serez ébloui par la diversité des paysages et l’immensité des territoires.

Envie d’en prendre plein les yeux ? L’activité principale du grand Ouest canadien est la contemplation. Difficile à décrire tellement les paysages sont contrastés ! Emprunter la mythique route des glaciers dans les Rocheuses et respirer l’air pur en admirant les lacs couleur turquoise du Parc National de Banff… Partir un peu plus à l’Ouest pour découvrir les forêts pluviales de l’Ile de Vancouver abritant des plages paradisiaques sans fin… Atteindre le « bout du monde » au Yukon et marcher pieds nus dans le désert de Carcross ou s’éblouir en survolant le glacier Kluane. Ouvrez tout simplement les yeux et contemplez.

Vivre le grand frisson ? Juste avec de bonnes chaussures de randonnées, c’est facile d’avoir rapidement le souffle coupé : Lac Louise, Wild Pacific Trail, Chutes Athabasca… Zigzaguer entre les nombreuses îles de la côte Ouest avec seulement une pagaie et un kayak en découvrant la faune et pourquoi pas des … orques et des baleines, vous êtes au bon endroit! Besoin de sensations fortes ? Le Yukon et les Territoires du Nord-Ouest sont de véritables terrains de jeux : descendre la rivière Yukon en canoé ou partir dans le grand nord à la chasse aux aurores boréales, pas de quoi s’ennuyer !

Les baleines? Levez la tête pour apercevoir le pygargue à tête blanche … et regardez ensuite le ras de l’eau pour observer un orque émerger près de votre bateau dans les eaux de l’île de Vancouver. Découvrir dans une rivière du Yukon un grizzly en pleine chasse aux saumons est un spectacle hors du commun. Direction ensuite les Rocheuses pour observer des wapitis, des cerfs, des mouflons et bien d’autres !

Entre Far West et modernité ? Vancouver, considérée comme l’une des plus belles villes du monde a certes de nombreux atouts : le Parc Stanley avec ses totems et ses plages, les bières artisanales des dizaines de micro-brasseries, son équipe de hockey, son quartier chinois … de quoi y passer quelques jours ! Si vous êtes plus branchés Far West, dirigez-vous à Calgary, point de départ pour visiter les Rocheuses, sur fond de musique country et de ranchs. Ou alors, changez carrément d’époque et partez pour la ruée vers l’or dans le Yukon à Dawson City.

Un petit creux ? Pas vraiment de plat typique connu dans l’Ouest canadien mais quand même de quoi ravir vos papilles ! Impossible d’aller sur la côte Ouest sans goûter au saumon fraichement pêché, aux huitres ou aux savoureuses crevettes. Avec une forte influence asiatique, apprenez à utiliser les baguettes et testez les meilleurs sushis de Vancouver. Pour le dessert, essayez la Nanaimo bar, gâteau composé de trois couches distinctes, originaire de la ville de Nanaimo sur l’Ile de Vancouver. A vos fourchettes !

 Faire un saut dans l’histoire ? A l’Ouest, la culture des « Premières Nations » est très présente et les canadiens en sont fiers : les Haïdas, les Nuu-chah-nulths, les Tsimshians, les Ktunaxas pour n’en citer que quelques-uns ! Partir à la découverte de ces cultures est incontournable si vous voyagez à l’ouest. Que ce soit en admirant les nombreux mâts totémiques dispersés sur tout le territoire, en visitant leurs centres culturels, des sites autochtones ou le célèbre archipel d’Haida Gwaii, vous plongerez dans les traditions ancestrales des Premières Nations.

 

TOUT SAVOIR SUR LA RÉGION EST DU CANADA

Dans l’Est, il est facile de combiner la découverte de la nature avec l’animation des villes et la richesse de la culture autochtone.

 

100 % nature ? A l’Est du Canada, vous aurez l’occasion de découvrir une nature sauvage et intacte. Avec le fleuve Saint-Laurent comme fil conducteur, immergez-vous dans la forêt au cœur du Parc de la Gaspésie ou continuez « on the road » grâce aux routes panoramiques jalonnées de phares en direction de la Baie-des-Chaleurs. Envie de liberté ? Direction l’océan pour découvrir l’Île du Cap-Breton ou encore les plages de sable rouge de l’Ile-du-Prince-Edouard.

Envie d’aventures ? L’Est canadien est une vraie terre de jeu pour les activités outdoor. Quel sentier choisir et dans quel parc ? Autour du Lac Saint-Jean, dans le Parc National de la Jacques Cartier, sur l’île d’Anticosti… il n’y a que l’embarras du choix ! Pour ceux qui préfèrent l’aventure sur l’eau, vous aurez le choix entre kayak de rivière, kayak de mer, canots… Si vous n’êtes pas trop frileux, les activités hivernales vous réchaufferont : excursion en chiens de traineaux, safari en motoneige, balades en raquettes…

Ours, caribous, baleines ? Qui dit nature sauvage, dit forcément diversité incroyable d’animaux que l’on peut approcher dans la plupart des parcs nationaux. L’emblématique caribou s’observera plutôt à l’aube ou au crépuscule, et l’ours noir sorti de son hibernation pourra vous faire la surprise de se montrer sur votre chemin en été. Enfin, Tadoussac est un « must » pour voir les baleines, dont la fameuse baleine bleue, mais aussi bélougas, marsouins, dauphins et autres macareux… Alors prenez le large !

Amateur de villes ? La plus grande ville du Canada, Toronto, regorge de curiosités et d’activités et est très bien située pour aller se rafraichir aux célèbres chutes du Niagara. Si vous êtes plutôt culture, les musées de la capitale Ottawa pourront largement vous satisfaire. Pas très à l’aise en « english » ? Choisissez plutôt la cosmopolite Montréal, qui jouit d’un mixte culture, nature et monuments. Pour finir, si vous avez le mal du pays, partez flâner dans la ville de Québec, construite à l’européenne, à la recherche d’authenticité.

Une petite faim ? La cuisine de l’Est canadien se définie comme étant chaleureuse et généreuse ! Première chose qui nous vient à l’esprit : la poutine avec ses frites, sa sauce brune et son fromage. Mais aussi biensur le fameux sirop d’érable, déclinable sous toutes ses formes (sucettes, beurre, jambon…) Ne manquez pas de mi-mars à mi-avril la visite d’une cabane à sucre pour recueillir l’eau d’érable et la transformer en sirop. Direction les Maritimes pour déguster les crustacés et la célèbre « guédille » au homard (pain rond rempli de chair de homard). Mais aussi… la queue de castor en dessert ! Ne vous affolez pas, c’est simplement un beignet étiré qui ressemble à une queue de castor recouverte de ce que vous voulez, sucre, sirop d’érable ….

Découvrir l’histoire des Premières Nations ? Si vous avez envie de voyager hors des sentiers battus et de partir à la découverte de l’histoire des autochtones, vous êtes au bon endroit. Au contact des Amérindiens et des Inuits du Québec, vous sortirez de votre quotidien pour tout apprendre sur les coutumes ancestrales. Au Nouveau-Brunswick, vous pourrez plonger dans la riche histoire des acadiens qui se feront un plaisir de vous accueillir.