De mi-septembre à mi-octobre, le Canada se couvre de couleurs automnales telles que le jaune, le rouge, le pourpre, le vert et le orange. Ce phénomène naturel porte un nom : l’été indien. Durant cette période tant attendue, les températures sont plus clémentes. En effet, la journée est plutôt chaude, tandis que le soir venu, le froid fait son apparition. Pour profiter au maximum de l’été indien au Canada, c’est dans les provinces du Québec, du Yukon et de la Colombie-Britannique qu’il faut se rendre.

Vivre l’été indien dans la province de Québec

Dans la province de Québec, dont la capitale est la ville de Québec, de nombreux endroits sont propices afin d’observer les couleurs automnales qu’offre l’été indien. 

Le Parc national de la Maurice

Le Parc national de la Mauricie, célèbre pour ses 150 lacs, ses forêts de feuillus et ses cascades, est l’endroit idéal pour admirer la flore sous des couleurs orangées. De nombreuses randonnées, qu’elles soient pédestres, équestres ou à vélo, parcourent environ 35 km de sentiers sécurisés. Ils permettent de découvrir la forêt de ce parc national, mais également de prendre quelques minutes de repos en bord de rivière. Son belvédère offre un point de vue majestueux et fabuleux sur toute la faune et la flore de la région. C’est également ici que se trouve une activité typique canadienne : la cabane à sucre où est fabriqué le fameux sirop d’érable. Que vous soyez petits ou grands, faire un arrêt au Parc national de la Mauricie est un incontournable pour profiter au maximum de l’été indien.

Le Parc national de la Jacques-Cartier

Situé à seulement trente minutes de la capitale, ce parc national, tout comme son confrère de la Mauricie, est le lieu parfait pour vivre une expérience riche et hors du commun lors de l’été indien. Ici, ce ne sont pas moins de 100 km de sentiers pédestres sécurisés qui s’offrent à vous. Que vous marchiez en bord de rivière, sur les hauts plateaux du parc ou encore en plein cœur de sa forêt, les teintes orangées qui vous entourent ne vous laisseront pas indifférents. Dans le parc de la Jacques-Cartier, se trouve également une vallée glaciaire ! En grimpant à son sommet, une vue incroyable sur toute la flore du parc vous attend.

La région de Charlevoix

La région de Charlevoix est un véritable site historique. Sculptée à la suite de la chute d’une météorite, il y a 350 millions d’années, ce petit coin n’a rien à envier à la capitale de la province. Ici, vous pourrez admirer les couleurs des falaises, des parcs, mais aussi des villages alentour. Un autre moyen de s’apercevoir de la beauté qu’offre l’été indien est d’embarquer sur un canoë ou un kayak. En effet, avec ces nombreux fleuves, vous aurez la possibilité d’observer les différentes teintes de couleurs qui vous entourent tout en naviguant sur les eaux. C’est dans cette région que se trouvent des massifs et des grands jardins époustouflants, surtout lors de l’été indien. Par exemple, le Massif de Charlevoix, ouvert toute l’année, offre une multitude d’activités de plein air, comme des randonnées entre les montagnes et les fleuves. Échappez-vous également à Saint-Georges-de-Malbaie, cette petite municipalité qui n’a rien à envier aux grandes métropoles. Située à 700 km de Québec, en plein cœur de la Gaspésie, vous pourrez découvrir les couleurs de l’été indien d’une autre façon.

Le Fjord-de-Saguenay

Voici un lieu qui vous en mettra plein les yeux : le Fjord-de-Saguenay. Ce fjord a été élu le plus grand du monde, rien que ça ! Et pour cause, il se tient sur 105 km et il permet de faire des randonnées nautiques exceptionnelles sur ses 300 km2 de rives. Dans ce lieu si unique et majestueux aux couleurs de l’automne, il vous faudra être attentif ! Il n’est pas rare d’apercevoir la faune sauvage, telle que des oiseaux, des faucons ou encore des belugas !

Explorez le Yukon lors de l’été indien

Dans la province du Yukon, nombreux sont les endroits propices aux activités et aux découvertes hors du commun lors de l’été indien. 

Le Parc Territorial Tombstone

C’est ici que se sont installés les peuples des Premières Nations. Néanmoins, afin de parvenir à cet incroyable parc, il est nécessaire d’emprunter l’ancienne piste de chiens de traîneau, la Dempster Highway. Ici, vous aurez la possibilité de vous immerger dans la forêt sauvage et d’observer du lichen ou des fleurs sauvages aux couleurs jaune, rouge et orangée.

La région de Kluane

La région de Kluane abrite la plus haute montagne du Canada : le Mont Logan, culminant à 5 959 mètres. Vous aurez également la chance de pouvoir faire des randonnées pédestres au Parc national de Kluane. En prenant le temps d’observer la flore locale aux couleurs de l’été indien, vous vous reconnecterez à cette nature. Avec un peu de chance, vous pourrez apercevoir un ours brun et sa famille dans leur habitat naturel.

La capitale Whitehorse

Terre des peuples autochtones, cette ville est riche en traditions ancestrales, mais que pas que. Si vous vous rendez pour une petite randonnée au bord du fleuve Yukon, vous aurez la possibilité de voir une chose incroyable : la migration des saumons. En effet, une multitude de saumon parcourt 3 000 km pour se rendre dans ce fleuve afin d’y pondre leurs œufs. Prenez quelques dizaines de minutes pour observer ce phénomène naturel au milieu d’une flore toute en couleurs. Un peu plus loin, c’est à la Yukon Wildlife Preserve que d’autres animaux sauvages vous attendent : les bœufs et les renards arctiques.

La ville de Dawson

Avant d’arriver dans cette ville aux façades d’époque et sans routes goudronnées, il vous faudra emprunter la mythique route Klondike. Vous ne pourrez passer à côté des couleurs vives s’intensifiant de plus en plus lors de votre trajet. Longeant le fleuve Yukon, vous aurez une vue incroyable sur cette flore. Une fois à destination, vous serez immergé dans la vie d’un chercheur d’or. Et pour cause ! Dawson est la ville de la mythique ruée vers l’or. Appareillez-vous avec le matériel adéquat pour apprendre les techniques de l’orpaillage dans le but de récupérer des paillettes d’or. Se mettre dans la peau d’un chercheur d’or de l’époque en étant entouré de couleurs vives et époustouflantes, fera de votre séjour une expérience hors du commun et inoubliable au Canada.

Incroyable Colombie-Britannique aux couleurs automnales

La province de la Colombie-Britannique n’est pas en reste durant la période de l’été indien. Dans cette région, vous pourrez observer la nature automnale et les animaux emblématiques du Canada.

La fabuleuse Sea to Sky Highway

Cette route mythique longe le détroit de Géorgie pour arriver à la ville de Vancouver. Durant le trajet, deux arrêts majeurs sont à prévoir afin de se rendre compte des couleurs de la végétation lors de l’été indien. Le premier se trouve à Grouse Mountain. Une fois arrivée au sommet de cette montagne, vous serez abasourdie par sa vue spectaculaire ! Par la suite, juste avant l’entrée à Vancouver, il vous faudra traverser le symbole de la ville. Il s’agit du Capilano Suspension Bridge. Ce pont, suspendu à 70 mètres de hauteur et long de 140 mètres, surplombe le fleuve Capilano. C’est un passage obligatoire si vous êtes de passage dans la ville de Vancouver. D’ici, vous aurez une vue incroyable de toutes ces couleurs d’automne qui se mêlent les unes aux autres.

La capitale Vancouver

Capitale de la Colombie-Britannique, la ville de Vancouver offre de nombreuses pistes cyclables qui traversent tous les quartiers de la ville. C’est donc au guidon d’un vélo que vous pourrez voir tout ce panel de couleurs vives ! Arrêtez-vous par exemple au Stanley Park, qui est le troisième parc le plus grand d’Amérique du Nord. Vous y trouverez des sentiers sauvages et une faune unique pour y pique-niquer. De plus, de part un contraste océan/montagne, modernité/ancienneté et sérénité/agitation, Vancouver est la destination par excellence à visiter lors de l’été indien, que vous voyagiez en solo, en famille ou entre amis.

L’île de Vancouver : cap sur Tofino et Campbell River

Le village de Tofino, situé sur l’Île de Vancouver, dispose de nombreux parcs pour y faire de magnifiques randonnées lors de l’été indien. La Parc national de Pacific Rim par exemple vous offre une multitude d’activités à faire : randonnées à vélo ou pédestre, expériences en kayak ou canoë ou encore un survol de la Baie de Clayoquot. Quelque soit votre activité, ouvrez grand vos yeux ! Ici, y vivent des baleines et des ours

Tout comme le petit village de Tofino, vous pouvez embarquer dans un petit bateau pour une expérience incroyable sur les eaux de l’Ouest canadien. Puis, en vous engouffrant et en vous promenant dans la nature de Tofino ou de Campbelle River, peut-être aurez vous la chance de côtoyer des grizzlis. La période la plus propice à l’observation des ours grizzlis se trouve entre septembre et mi-octobre, en plein cœur de l’été indien. Pour finir, en regardant à l’horizon, ce sont des phoques vivant dans leur habitat naturel que vous apercevrez. C’est donc un bon moyen d’apercevoir les couleurs automnales du Canada tout en ayant un œil sur ces animaux emblématiques de l’Île de Vancouver.